Votre panier est vide  Votre compte

Une trufficulture contemporaine

Mais qu'est ce que cela signifie-t-il?

 

Au Domaine de Cordis, c'est une trufficulture qui repose sur plusieurs paramètres qui sont TOUS à prendre en considération, afin de pouvoir récolter des truffes en sixième année environ, d'accroître une "production" et de péréniser celle-ci, sachant qu'il est biensûr toujours possible de replanter au fur et à mesure des années, ce qui est déjà le cas dans nos diverses parcelles.

Tous ces paramètres, ont été pensé et mûrement réfléchis en rapport avec nos propres plantations.

Nous vous rappelons qu'ils peuvent servir de modèle, et c'est la raison pour laquelle nous partageons notre travail et nos études avec vous, mais, que chaque modèle reste unique.

 Ils peuvent avoir des points communs au niveau des techniques culturales mais, il faut adapter "sa" trufficulture à ses propres contraintes à savoir: zone géographique, altitude, météo, nature de la terre, terroir, arbres et plein d'autres encore...  

 

Voici, sous forme de 10 points stratégiques ce que nous respectons au mieux par profonde conviction.

 

1- Une terre éligible, pour une bonne plantation

- Ph: autour de 8,2 (sol calcaire), faire pratiquer une analyse pour des plantations importantes.

- Terre drainante, le mycélium déteste les stagnations d'eau.

-Peu importe les différentes textures de terres: argileuse, limons ou sables.

-Une densité de plantation d'envion 400 arbres à l' hectare, c'est à dire, un espacement de 5 mètres sur le rang et 5 mètres également sur l 'inter-rang. 

Le terroir peut être différent d'une parcelle à une autre comme en viticulture.

Unknown 22

2- Choix des arbres

Pour nous, la génétique du gland est primordiale.

Un gland provenant de notre terroir et d'un bon producteur aura toujours plus de chances de pouvoir pousser dans des conditions optimales et de pouvoir un jour être porteur de truffes.

Pourquoi s'efforcer de maintenir des lignées de chiens de race pour des concours d'élégance ou tout simplement pour préserver une race? si la génétique n 'était pas aussi significative que cela?...Posez vous la question..et arrêtons de banaliser la chose. 

Le but est de se donner un maximum de chances de récolter des truffes et cela dans les conditions les plus favorables qui soient.

Outre la beauté de l 'arbre, rappelez vous qu'il est ici pour donner des truffes, ce n 'est pas un arbre d 'ornement...

 

La production des chênes blancs et verts du Domaine de Cordis est réalisée en petites quantités de façon artisanale et moderne.

Les chênes truffiers sont toujours contrôlés , exempts de maladies et riches en mycorhizes; nous les réalisons avant tout pour nos propres plantations (30 hectares).

Nous avons optimisé la possibilité de produire des truffes avec nos plants et nous proposons  des contrats de culture à nos clients, ce qui nous permet d'être toujours en lien, et de leur donner des conseils de plantation et d'entretien.   

 

Voici nos 10 points forts

1- Contenant de 1 litre au lieu de 600 cc

2- Au bout de 6 mois, un collet bien plus GROS que partout ailleurs

3- Autocernage des racines pour les densifier ( rien de comparable )

4- Mycorhization à 3 grammes ( du jamais vu...!)

5- Une densité de mycorhizes  sans équivalent et tout autour du pot.

6- Des glands tous sélectionnés issus de remarquables     producteurs

7- Un prix raisonnable et compétitif 

8- Des plants exempts de maladies

9- Uniquement des traitements BIO

10- La traçabilité de nos plants

 

(en vente sur notre Boutique internet)

Unknown 3

3-La pelouse calcicole

Entre les rangs, une pelouse calcicole a vu le jour, semée d'un mélange de plusieurs dicothylédones (trèfle, lin, fétuque, sainfouin...); leurs racines "travaillent le sol" plus ou moins en profondeur, la pédofaune (lombrics, petits insectes...) est présente et circule librement entre les différentes zones, permettant les échanges sporales sous-terrains.

Si vous avez besoin de pénétrer dans vos truffières, vous pouvez rouler dessus sans problème et vous ne tasserez rien.

Unknown 11

 

4-Le Travail de la terre

 

Le travail en déporté permet  de décompacter les sols; les surfaces "brulées" où sont contenues les truffes sont ainsi aérées,  souples, oxygénées; les adventices présentes sont détruites, les racines porteuses de truffes sont sectionnées de manière nette, et non pas arrachées avec un griffon traditionel.

 

Unknown

5-La Taille bonzaï

 

La taille est un élément prédominant en trufficulture moderne.

Sans elle, vos chênes truffiers vont pousser de manière conséquente et à terme, le milieu va se "fermer", ne laissant plus la place au soleil de pénétrer, votre truffière mourra à petit feu...

La taille d 'après saison (audébut du printemps) n' est pas suffisante car les branches des arbres auront repoussé d'autant plus à la saison suivante.

Il est préférable d'opter pour des tailles d' été (taille en vert).

A ce stade là, les "mariages ont été consommé" depuis le début d'été et votre taille n 'a par conséquent aucune inscidence sur les truffes qui sont déjà présentes dans le sol, petites ou grosses.

Il est souhaitable d'utiliser un sécateur électrique, ce qui vous facilitera le travail, par sa facilité d'usage, ses coupes propres et nettes, ainsi que pour son autonomie de travail.

En taillant en période estivale, vous limitez l' évapostranspiration, c'est à dire: la  quantité d'eau transférée vers l'atmosphère, par l'évaporation au niveau du sol et par la transpiration des plantes.

 

Imaginez que votre arbre soit un support pour "panneaux solaires"destinés à créer de l 'energie?...

Grâce à toutes ses multiplications de feuilles, il peut effectuer une superbe photosynthèse ! La sève brute transformée en sève élaborée est ainsi reconduite dans tout l 'arbre et la truffe par conséquent bénéficie de tout ce mécanisme qui est vital pour qu'elle se développe correctement.

 

Mais pourquoi Bonzaï?

Elle permet une densité de plantation/hectare intéressante car assez importante, elle augmente la photosynthèse comme vu précedemment, elle est confortable car à hauteur de bras et enfin facilite la vision d'éléments perturbateurs pénétrants sur votre propriété (animaux sauvages, ou voleurs...)

Diapositive3

6-Le Paillage

Les résidus de tonte issus des pelouses calcicoles latérales aux chênes truffiers, permettent de pailler les arbres. 

Il permet de maintenir la fraîcheur sur les brûlés des chênes truffiers (variations de hautes températures l'été et froides l' hiver et  préserve une certaine humidité dans le sol).

Il protège  du déssèchement du soleildu vent et apporte des éléments nutritifs au sol en favorisant ainsi la vie souterraine.

Il freinera également la prolifération des mauvaises herbes. Pratiqué à temps, il limite fortement la venue des annuelles, et gêne partiellement la croissance des herbes vivaces. 

Il est l 'allié des cultures biologiques !!

Prenez à la Nature et rendez à la Nature...

Diapositive4 1

7-L'Arrosage

Il s'agit d'un complément d'eau qui s'ajoute aux pluies printannières, et estivales s'il y en a.

L'eau est importante pour la croissance de la truffe mais surtout en période de mariages. (fructification du mois de mai à juin ).

Avant toutes choses, il est important de toujours adapter votre arrosage en fonction de votre qualité de terre; une parcelle sableuse nécessitera plus d'arrosage qu'une parcelle limoneuse cela va de soi.

Au moyen d'un petit enrouleur, il nous est facile de pouvoir doser les arrosages et palier aux manques naturels d 'eau.

 

 

Unknown 21

8-Le ré-ensemencement

"Rendez à notre mère nourricière, ce que vous lui prenez"

Comprendre par là: remettez des spores dans vos parcelles, plus particulièrement dans les trous de cavage.

Pour se faire, déposer dans le trou après avoir trouvé la truffe, quelques spores sous forme d'un broyat de truffes qui ressemble à du sable.

Les spores au contact de la racine porteuses de truffes vont ré-ensemencer le milieu et vous aurez peut être la chance de pouvoir récolter à ce même endroit.

 

(bientôt en vente sur notre boutique internet)

Semence

9-Les nids à truffes

A la manière des espagnoles qui sont de gros faiseurs et travailleurs en la matière, il est utile de pouvoir effectuer des nids à truffes, ce qui augmente à terme vos quantités de récolte de truffes.

Sur des chênes âgés de 3 ans ou sur des chênes déjà en production.

 

Le substrat

Spécifique à la trufficulture, il contient tout ce dont la truffe à besoin pour naître et ce développer, il a un ph ajusté de 7,5.

Des composants de toute première qualité, stérilisés et enrichis en engrais biologique afin de d’améliorer la production de truffes.

Diapositive28 1

10-Une démarche qualité visée: le BIO

Le BIO n 'est plus une mode, il est définitivement encré dans nos convictions agricoles et même en trufficulture, les truffes ne sont pas naturellement BIO; si les parcelles concernées sont certifiées par un organisme chaque fois par an,les traitements, amendements doivent faire l 'objet d'un cahier des charges rigoureux et validé par cet organisme.

Les seuls intrants disponibles en BIO sont encore le cuivre présent dans la bouillie bordelaise et le souffre mouillable.

Ces deux traitements prévenant de certaines maladies du chênes comme: l 'oïdium.

Depuis 5 ans maintenant, nous ne traitons même plus et nos arbres ne s 'en portent pas plus mal.

Sachez que le cuivre abime vos sols et détruit la pédofaune, il reste donc toxique malgré tout..

Cette pédofaune fait partie de vos alliés en trufficulture! Ne la négligez pas! Elle travaille pour vous en sous-sols, aére, décompacte, ensemence vos terres!

Que du bon pour la trufficulture...

Certifie bio ab
Truffière du lac
Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/06/2018